1191

Je vais vous le dire et vous raconter comment cela s’est fait. J’avais fait confectionner une pièce de linge et je la portais sur mon bras, lorsque j’ai rencontré le prophète sur mon chemin. Il avait les mains liées derrière le dos, attachées par une courroie. Quand ils me rencontrèrent, les Juifs me prièrent au nom du Dieu tout-puissant de leur prêter mon linge et d’en essuyer le visage du prophète. Le linge en main je l’ai bien essuyé car il suait si abondamment que tout son corps en était trempé. J’ai continué mon chemin et ils l’ont emmené plus loin en le battant et en le rouant de coups. Ils le traitaient ignoblement, mais il ne se plaignait pas. Rentrée chez moi, j’ai regardé mon linge et j’y ai trouvé cette image telle qu’elle s’y est dessinée.

Robert de Boron, Le Roman de l’Histoire du Graal

Testo in italiano

 


GUTE-URLS

Wordpress is loading infos from clicart

Please wait for API server guteurls.de to collect data from
www.clicart.it/giacomo/Displa...